Un jour à…

 


… La Havane

Obrapia @KickaOdisea#05 Obrapia, mon amour, dis-moi ce qui t’est arrivé, ce qu’ils t’ont fait, ce qu’ils t’ont dit comme mensonges.
Ce qu’ils t’ont enlevé, ce qu’ils ton volé comme les voleurs qui ne se savaient,
Ce qu’ils t’ont peint comme les artistes d’une existence désabusée.
Grave-moi les visages de la torture qui jusqu’à la fin tueront ta félicité.
Et je prierai pour que ton regard ne projette plus les guerres que jamais tu n’as choisies.
Je prierai pour que ta bouche, une fois de plus,
Mille fois de plus,
Sourie à la Vie.
#tristesse

Publication originale : [ici]

※※※

… San Blas

Postcard - KickaOdisea#04 Chère toi,

Mes pieds dans une carte postale pour t’envoyer, de très loin, tous mes rêves d’ailleurs.
J’espère que cela t’emportera par delà les lieux que mes orteils ont foulés et où mon cœur a fondu. J’espère que cela te conduira à te perdre à travers jungles, sur des plages désertées, dans des montagnes infinies. J’espère que cela te donnera la motivation de plier bagage et de voler; et d’apprécier, de tes propres yeux, la beauté de notre monde.
On se verra sur la route, mon amie.
Prends soin de ton âme.
K.
#postcard

Publication originale : [ici]

※※※

… la Maison

Home#03 Je te verrai toujours dans mes rêves, dressée dans ce champ intemporel, empli de bois et de blés. Tu es mon âme quand toutes choses rationnelles deviennent floues ; tu es ma rose des vents quand je suis trop loin, trop perdue ; tu es mes racines quand le tourbillon de ma vie nomade devient trop fort. Je reviendrai toujours vers toi, à travers cette porte, jusqu’à ton âtre en bas, jusqu’à tes chambres en haut, pour me baigner dans l’odeur d’ambre que tu dégages. Je prie encore et encore, conjurant toutes les fois que je connaisse, pour que tu résistes au craquement du Temps, contre toutes les pluies et tous les vents, contre tous les orages et toutes les gelées. Quand viennent le Printemps et l’Été, tu es si belle. Je t’aime. Je, t’aime.
#home

Publication originale : [ici]

※※※

… El Valle


Infinite love#02
De temps à autre le coeur s’étend et ne se resserre plus jamais. Il y a dans le mien un espace infini pour l’aimer, qui ne renferme ni de temps ni de recoins. C’est un espace où l’on se perd parmi les étoiles nommées Espoir, Aventures et Tendresse. Il emplit cet espace juste en existant.
Quand je le scrute sous un soleil radieux, le regard détourné de moi, mon cœur peine à battre simplement ; il tonne, il saute, il explose. Je prie l’univers : ne le prends pas à moi, ou l’espace de mon coeur deviendra plus sombre que les trous noirs qui te parsèment. Il avalera toutes mes étoiles et deviendra le néant.
Laisse-le être l’éternel soleil de mon esprit en éternel éveil.

#infinitelove
Publication originale : [ici]

※※※

… Fort-de-France

flottement#01 L’odeur de la pluie m’inspire, le flamboyant me capture, le ciel m’emporte. Je suis hors de l’espace et du temps. Je redécouvre ce lieu connu. Je paresse tout en vibrant. Je m’ensommeille tout en étant lucide. Le bruit des oiseaux, des froissements, des feuilles mouillées, du vent qui s’infiltre, d’une porte qui claque.
L’averse passe. Les particules de poussière virevoltent.

Le soleil se couche. C’était une parfaite fin de journée. #flottement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :